Bamse, le chien mascotte de la marine norvégienne

Chaque nation a ses héros, et parmi eux, certains sont moins conventionnels que d’autres. Pour la Norvège, l’un de ces héros est un Saint-Bernard nommé Bamse. Ce chien n’est pas seulement célèbre pour sa taille impressionnante et son pelage luxuriant, mais aussi pour son courage et son dévouement incroyables pendant la Seconde Guerre mondiale. Il est devenu un véritable symbole de résistance et d’espoir pour la marine norvégienne.

Une mascotte pas comme les autres

Bamse n’était pas un chien ordinaire. Né en 1937 à Oslo, il a été acheté par le capitaine Erling Hafto avec l’intention d’en faire une mascotte pour son navire, le Thorodd. Les membres de l’équipage ont rapidement découvert que Bamse était bien plus qu’une simple figure décorative. Il s’est avéré être un membre essentiel de l’équipage, contribuant à maintenir le moral dans des moments difficiles et même sauver des vies.

Ses exploits comprennent plusieurs actes de bravoure remarquables :

  • Il a sauvé un jeune marin qui était en train de se noyer, en sautant à l’eau et en le ramenant au navire.
  • Il a arrêté une bagarre entre deux marins en se plaçant simplement entre eux.
  • Il a patrouillé le navire la nuit, offrant une présence rassurante aux hommes à bord.

Grâce à ces actions héroïques, Bamse a gagné le respect et l’admiration de tous ceux qui l’ont rencontré.

Un symbole d’espoir en temps de guerre

Pendant la Seconde Guerre mondiale, la Norvège a été occupée par les forces allemandes. Le Thorodd et son équipage, y compris Bamse, ont donc dû fuir vers l’Écosse. Là-bas, Bamse est devenu un véritable symbole de résistance pour les Norvégiens. Il était souvent vu portant un béret de marin norvégien et était connu pour monter à bord des autobus tout seul pour aller visiter les membres de l’équipage hospitalisés.

Bamse est resté avec l’équipage du Thorodd tout au long de la guerre, contribuant à maintenir le moral des hommes dans cette période sombre. Son dévouement et sa loyauté inébranlables lui ont valu une place d’honneur parmi les héros norvégiens de la guerre. En 1984, il a même été décoré à titre posthume de la médaille du Mérite Militaire Norsk, rendant hommage à son service exceptionnel.

Un héritage durable

Bamse est mort en 1944, mais son héritage perdure. Il reste un symbole puissant de courage et de résilience pour la Norvège. Une statue de lui a été érigée à Montrose, en Écosse, où le Thorodd était basé pendant la guerre. Chaque année, des personnes de toute la Norvège et d’ailleurs viennent rendre hommage à ce chien héroïque.

En plus de sa statue, Bamse a également eu l’honneur d’avoir un livre écrit sur sa vie. Intitulé ‘Sea Dog Bamse’, il raconte l’histoire incroyable de ce chien exceptionnel et de son impact sur ceux qui ont eu la chance de le connaître.

En résumé, Bamse le Saint-Bernard était bien plus qu’un simple chien. Il était un membre apprécié de son équipage, un sauveur de vies, un symbole d’espoir en temps de guerre et reste aujourd’hui encore une légende vivante pour beaucoup. Son courage et son dévouement servent d’exemple à tous et font de lui une véritable icône norvégienne.


Articles relatifs