Fala, le terrier écossais de Franklin D. Roosevelt

Il est incontestable que les chiens présidentiels ont souvent eu une place spéciale dans l’histoire américaine. Fala, le terrier écossais de Franklin D. Roosevelt, n’est pas une exception à cette règle. Ce petit chien a capturé le cœur de la nation et reste un symbole durable de la présidence de Roosevelt.

Fala : Un compagnon fidèle

Fala, dont le nom complet était Murray the Outlaw of Falahill, est né le 7 avril 1933. Il a été donné au président Roosevelt par un cousin éloigné. Ce petit terrier écossais est rapidement devenu un fidèle compagnon pour le président, l’accompagnant presque partout – des réunions à la Maison Blanche aux voyages à travers le pays.

Selon les historiens, Fala avait une personnalité aussi grande que sa stature était petite. Il était connu pour être très intelligent et avait même appris plusieurs tours, dont :

  • Donner la patte à ses admirateurs,
  • Rouler sur lui-même sur commande,
  • Et même récupérer les journaux du matin.

Il était si populaire qu’il avait sa propre secrétaire à la Maison Blanche pour répondre à son courrier !

Un symbole politique

Mais Fala n’était pas seulement un animal de compagnie aimé, il était aussi un symbole politique important. En effet, il a souvent été utilisé par Roosevelt pour détourner l’attention des questions plus controversées de sa présidence. Par exemple, lorsqu’il a été accusé d’avoir laissé Fala derrière lui lors d’un voyage et d’avoir dépensé des fonds gouvernementaux pour le récupérer, Roosevelt a donné un discours désormais célèbre, connu sous le nom de ‘Fala Speech’, dans lequel il a ridiculisé les accusations. Ce discours a non seulement détourné l’attention de questions plus graves, mais a aussi renforcé l’image de Roosevelt comme un homme ordinaire avec un amour pour son chien.

En outre, Fala était souvent présent sur les photos de presse de Roosevelt, renforçant davantage son image publique. Il est même apparu avec le président sur plusieurs affiches de campagne !

Un héritage durable

Aujourd’hui, Fala est immortalisé aux côtés de Franklin D. Roosevelt au Mémorial FDR à Washington, D.C.. Il est le seul animal domestique à être représenté dans un mémorial présidentiel – une preuve supplémentaire de son statut spécial dans l’histoire américaine.

De plus, son influence s’étend bien au-delà du mémorial. Des livres ont été écrits sur sa vie et son rôle dans la présidence de Roosevelt. Il y a même eu des films et des émissions de télévision qui ont présenté Fala ! Son héritage continue d’avoir un impact aujourd’hui – les terriers écossais sont toujours une race populaire aux États-Unis, en partie grâce à la notoriété de Fala.

En résumé, Fala n’était pas qu’un simple chien. Il était un ami fidèle, un symbole politique et un héritage durable de la présidence de Franklin D. Roosevelt. Son histoire est un rappel du lien spécial qui peut exister entre un président et son chien.


Articles relatifs